Magazine Le Mensuel

Nº 2885 du vendredi 22 février 2013

Cinéma en Salles

Cinéma en salles

Blind intersection
Drame de Lara Saba

Blind intersection, ou plus justement Ossit sawani dans son titre arabe, est le premier long métrage de la Libanaise Lara Saba, sur un scénario signé Nibal Arakji également productrice du film. Projeté en ouverture de la 12e édition du Festival international du film de Beyrouth, Ossit sawani a tourné dans le monde et a permis à l’un de ses acteurs, le très jeune Aalaa Hammoud, de remporter le prix du meilleur acteur au Festival international du film indépendant de Bruxelles. Ossit sawani ne joue pas dans les demi-teintes, ni dans le politiquement correct. Il aborde des questions sociales considérées toujours taboues au Liban, telles la drogue, la prostitution et l’exploitation sexuelle des enfants. Film d’une grande subtilité et d’une grande force; son impact sur le spectateur ne risque sûrement pas de s’oublier. Ossit sawani, c’est l’histoire de Nour, India et Marwan qui ne se croisent jamais au cœur de Beyrouth, mais dont les destins vont se croiser, au détour d’un hasard, au détour d’un carrefour. Enrobé de tension poignante et troublante, le film met à l’affiche Carole el-Hage, Aalaa Hammoud, Ghida Nouri, Chadi Haddad, Leila Hakim, Caroline Hatem, Charbel Ziadé, avec la participation de Bahige Hojeij, Mario Bassil, Tony Abou Jaoudé et Bob Abou Jaoudé. A voir absolument!
Circuit Empire – Grand Cinemas

Parker
Action de Taylor Hackford

Adapté du roman Flashfire de Donald E. Westlake, la dernière réalisation de Taylor Hackford (An officer and a gentleman, Ray, The devil’s advocate…), suit l’histoire de Parker, un personnage incarné à plusieurs reprises à l’écran, sans jamais être nommé à la suite de l’opposition de son créateur. Après le décès, en 2008, de Westlake, cela est devenu possible. Parker, audacieux et redoutable cambrioleur, spécialiste des casses réputées impossibles, a un code de conduite bien précis: ne jamais voler ceux dans le besoin, ne jamais blesser d’innocents et exiger de ses partenaires le respect scrupuleux du plan établi. Après une opération qui a mal tourné, il est doublé par ses associés et laissé pour mort. Avec l’aide de la séduisante Leslie, ambitieuse agente immobilière, il planifie sa vengeance. C’est le début d’une opération dont Parker n’avait prévu ni l’ampleur ni les conséquences… Avec Jason Statham, Jennifer Lopez, Michael Chiklis, Nick Nolte…
Circuits Empire et Planète – Grand Cinemas – Cinemall

Mama
Epouvante d’Andres Muschietti

Le réalisateur Andres Muschietti reprend là l’intrigue de son court métrage Mama, sorti en 2003, pour en faire un long métrage hispano-canadien. Le jour où leurs parents ont été tués, les deux fillettes Victoria et Lilly ont disparu dans la forêt sans laisser de traces. Depuis, leur oncle Lucas, aidé de sa petite amie Annabel, n’a cessé de les chercher. Cinq ans plus tard, il les retrouve et les recueille chez lui. Mais des événements inquiétants se passent. Le fantôme d’une certaine Mama continue de rendre visite aux deux fillettes… Avec Jessica Chastain, Nikolaj Coster-Waldau, Megane Charpentier…
Circuits Empire et Panète – Grand Cinemas – Cinemall

Cycle Olivier Assayas
Jeunesse, désordre et idéaux
A l’occasion de la prochaine sortie du dernier film d’Olivier Assayas, Après mai, l’Institut français du Liban, en partenariat avec l’Association Metropolis, rend hommage au cinéaste, à travers une projection de cinq de ses films les plus emblématiques de son travail.
Dimanche 24: L’eau froide, 1994.
Lundi 25: Irma Vep, 1996.
Mardi 26: Les Destinées sentimentales, 2000.
Mercredi 27: L’heure d’été, 2006.
Jeudi 28: Après mai, 2012.

 

Related

Beirut Art Film. Festival Sous le signe de «Demain»

admin@mews

10ème édition d’Ayyam Beirut al-Cinema’iya. Le 7ème art, en fête et en chantier

admin@mews

Cinema en salles

admin@mews

Laisser un commentaire