Magazine Le Mensuel

Nº 3048 du vendredi 8 avril 2016

Expositions

Expositions

Omid Shayan
A Middle Eastern Night’s Dream
Jusqu’au 23 avril, à la galerie Artlab.

Les œuvres de l’artiste iranien Omid Shayan représentent les réalités souvent torturées du Moyen-Orient. Elles montrent des fantasmes et mettent en avant les  rêveries qui nous emportent dans une autre existence. Pour l’artiste, «la clé du bonheur serait de retirer nos masques, ces masques qui nous coupent de la beauté naturelle, et d’établir une relation plus proche avec la nature». Omid Shayan est né en 1979 en Iran. Il détient une licence en peinture de l’Université de Téhéran. Il a, à son actif, plusieurs expositions personnelles et collectives. Il a remporté plusieurs prix. Une exposition intéressante.

C.T.D.
 

Hoda Baalbaki
Miroir dans le miroir
Jusqu’au 14 avril, à la galerie Alwane (Saifi village).

Pour sa cinquième exposition personnelle, Hoda Baalbaki présente des toiles ancrées dans la réalité. Elle explique que cette exposition «est le miroir reflétant le réalisme et la nature qui m’entourent. C’est le miroir reflétant les immenses changements qui ont envahi et affecté tous les êtres. Cependant, je regarde en silence cette folie et cette dépression qui entourent le monde… Je suis les restes des images d’un monde idéal que j’ai dessiné et n’ai jamais laissé filer… Mais qui, à la fin, est tombé en se confrontant à la réalité pour former des images reflétant le miroir dans le miroir».
Hoda Baalbaki est née à Beyrouth en 1968. Elle a étudié la peinture à l’Institut des beaux-arts à l’Université libanaise. Elle a exposé individuellement et collectivement au Liban et à Dubaï. Baalbaki a reçu le prix de la Fondation Hariri en 2003.

C.T.D.
 

Agenda

Otobong Nkanga
Landversation Beirut.
Jusqu’au 10 avril, au Beirut Art Center.

Michel Zoghzoghi  
It is their planet too.
Jusqu’au 21 mai, à la galerie The alternative (Verdun).

Danièle Chikhani, Hend Al Fahhad, Malgorzata Paszko
3 artistes femmes, 2 expositions.
Jusqu’au 29 avril, à la galerie Alice Mogabgab.

Marwan Rechmaoui
Fortress in a corner, bishop takes over.
Jusqu’au 7 mai, à la galerie Sfeir-Semler.
 
Listening through the lens
Jusqu’au 18 avril, au Musée Sursock.
 
Danièle Genadry
The Fall.
Jusqu’au 18 avril, au Musée Sursock.

The Arab nude: the artist as awakener
Jusqu’au 1er août, à la galerie Rose and Shaheen Saleeby. AUB.

 

Related

Le collectif Gémeaux

admin@mews

Mohammad Rifaï

admin@mews

Malgorzata Paszko

admin@mews

Laisser un commentaire