Magazine Le Mensuel

Nº 3000 du vendredi 8 mai 2015

Expositions

Nayla Kai Saroufim expose à Singapour. Un dialogue entre le Moyen-Orient et le monde

Jeudi 7 mai. Singapour. Nayla Kai Saroufim inaugure Chronicle, une exposition de ses œuvres, dans le cadre remarquable de la galerie Sana. L’exposition se poursuit, pendant deux mois, à Singapour, cette île, cet Etat, cette ville propre, cette petite Suisse d’Asie et du Sud-Est, comme nombreux aiment l’appeler.
Dès leurs premiers pas dans la galerie, les adeptes de l’art auront droit à une nouvelle expérience, unique et différente… A travers les chefs-d’œuvre de Nayla Kai Saroufim, ils découvriront différents dialogues, un dialogue intrigant entre le Moyen-Orient et le monde. L’artiste présente, à travers son travail différent et distingué, ce mélange entre la photo et le dessin, le noir et blanc et les couleurs, des œuvres captivantes qui révèlent sa passion pour l’art…
Née en 1982, Nayla Kai Saroufim est directrice artistique et illustratrice. Elle est diplômée de l’Alba, collabore avec de nombreuses agences de publicité locales et internationales. Elle se lance tôt dans la peinture. C’est que la créativité artistique l’attire. Et cette attirance se manifeste à travers son art, créant sa propre signature, un style tout à fait particulier et original qui penche vers le pop art. La diversité est au cœur de son travail. Elle mêle encre de Chine, peinture à l’huile, graphisme, abstraction et réalisme.

K.K.Z.

Related

Expositions

Sophie Calle. «Pour la dernière et pour la première fois»

Expositions

Laisser un commentaire


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.