Magazine Le Mensuel

Nº 2905 du vendredi 12 juillet 2013

Diaspora

Lebelik. Le site qui fait parler de lui

Lebelik. Tel est le nom d’un site Internet créé par deux Libanais de la famille Doumet et destiné à une clientèle mondiale. Zoom sur un e-business qui commence à bien se développer et derrière lequel se trouve surtout un talent féminin.
 

Tout a démarré à New York pour Louise Doumet et ce, depuis deux ans. Alors qu’elle rendait visite à son frère, qui étudiait là-bas, plusieurs personnes lui ont demandé d’où elle avait acheté ses habits, ses boucles d’oreilles…. Avec un sourire, la jeune répondait toujours qu’elle achetait ses accessoires d’un designer libanais et de Beyrouth. Son frère Michel a réalisé alors qu’il est  nécessaire de rendre accessibles à toutes les personnes qui le désirent les habits et les accessoires de designers  libanais. Et la belle aventure commence!
«Nous avons pensé qu’il pourrait y avoir un grand intérêt pour les designers libanais sur le plan international», note Louise dans une interview. «Les hommes aimeraient acheter à leurs épouses, amies, mères ou sœurs des cadeaux en ligne. Les femmes aimeraient porter quelque chose de spécial, quelque chose avec une histoire… et un avenir», explique-t-elle sur le site. C’est alors qu’après quelques voyages et maintes recherches, les deux Doumet lancent Lebelik en 2011. Le site présente des pièces de vingt-quatre designers de mode libanais, y compris des vêtements, des sacs, des chaussures, de la lingerie, des bijoux… Tous ces produits sont disponibles pour les acheteurs dans le monde entier.

Les hics
Depuis son inauguration, Lebelik a eu droit à plusieurs citations dans les médias internationaux. Récemment, c’est la BBC qui a interviewé Louise Doumet. D’autres revues consacrées à l’économie ont parlé également de ce site. On y apprend que si, au départ, les responsables du site ont prévu les achats personnels comme le cœur de l’activité de Lebelik, ils se sont par la suite rendu compte que ce sont des clients internationaux qui achètent pour la famille et les amis du Liban.
Mais malgré son progrès et ce grand succès, le site doit faire face à quelques difficultés. Au niveau mondial, il faut convaincre les acheteurs potentiels que les articles sont de qualité égale aux marques mondiales. Ce qui n’est pas toujours évident puisque certains designers ne sont pas connus. D’autre part, au Liban, quelques utilisateurs hésitent encore à acheter en ligne et ont tendance à utiliser Lebelik seulement pour parcourir les articles. Mais une fois qu’ils veulent acheter un produit, ils se rendent directement sur place et n’utilisent pas le mode d’achat en ligne.
Les choses commencent à changer et le business de l’e-commerce se métamorphose au Liban.  

Pauline Mouhanna

Pour plus d’informations: http://lebelik.com/
 

L’e-commerce au Liban
Ce marché demeure encore inexploité en comparaison aux pays du Golfe. Alors que 46% des utilisateurs d’Internet dans les Emirats arabes unis font leurs achats en ligne, et que 35 % le font au Koweït et en Arabie saoudite, seuls 9% achètent en ligne au Liban. Mais le point positif, c’est que selon un sondage Ipsos datant de 2013, il y a un peu plus de 1,7 million d’utilisateurs d’Internet au Liban, bien au-dessus d’autres pays du Levant et du Maghreb. Grâce à ces faits, l’e-commerce est actuellement très attractif pour les 
entreprises régionales et les investisseurs.

Related

John Ellem. Un Arabe représentant de la West Virginia

admin@mews

Rawi, rencontre des écrivains arabo-américains. Dynamiser la littérature arabo-américaine

admin@mews

Arab is me, de Saïd Durrah. Un spectacle hilarant

admin@mews

Laisser un commentaire