Magazine Le Mensuel

Nº 2909 du vendredi 9 août 2013

Santé

Le bonheur lié à l’âge?

Une sérieuse étude évalue à 23 ans puis à 69 ans les deux âges où nous nous sentons les plus satisfaits de notre sort. Le début de la vingtaine et la fin de la soixantaine sont les périodes les plus propices à l’épanouissement personnel.  Cette étude est la première à comparer les attentes et le degré de satisfaction réel. Il ressort que le bonheur suit une courbe en U. La crise de la quarantaine serait le moment où nous nous sentons le moins satisfaits avant de remonter la pente. La courbe serait conduite par des aspirations non satisfaites qui sont ressenties au milieu de la vie, mais qui finissent par être abandonnées en vieillissant.

 

Des cellules souches
Contre la cécité

Des chercheurs sont parvenus à créer des photorécepteurs fonctionnels à partir de cellules souches embryonnaires de souris. Une fois implantées chez des rongeurs aveugles, ces cellules se sont correctement positionnées dans la rétine et sont entrées en contact avec le cerveau. Transplantées chez l’animal, ces cellules ont semblé occuper leur position sans difficulté et bien fonctionner. Des connexions neuronales ont également été observées. Cette prouesse pourrait donner de l’espoir à de nombreux malades atteints de cécité.

 

La pleine lune
Perturbe le sommeil

La qualité du sommeil changerait avec les cycles lunaires. Lors de la pleine lune, l’activité cérébrale liée à la phase profonde du sommeil diminue de 30%. Les gens mettent cinq minutes de plus pour s’endormir et dorment vingt minutes de moins. Pour arriver à ces conclusions, les scientifiques ont fait passer une série d’expériences pour contrôler l’activité cérébrale, les mouvements oculaires et mesurer les sécrétions hormonales des volontaires pendant qu’ils dormaient.

Le cannabis
Risque de schizophrénie

Les ados qui fument le cannabis auraient plus de risques de souffrir de maladies mentales et de développer une forme de schizophrénie à l’âge adulte. Certains adolescents ont une prédisposition génétique aux maladies mentales. Chez ces ados, la consommation de cannabis est particulièrement dangereuse, car elle est l’élément qui déclenche la maladie. L’adolescence est la période la plus critique pour la consommation du cannabis et les effets sur le cerveau sont irréversibles à l’âge adulte. Un risque accru d’accident vasculaire cérébral, de cancer de poumon ou d’état dépressif, s’ajoute aux effets nocifs du cannabis.

La taille des femmes
Lien avec les tumeurs

Les hormones qui jouent sur la croissance auraient aussi une influence sur le développement de certaines formes de cancer chez les femmes. Plus une femme ménopausée est grande, plus elle a des risques de souffrir d’un cancer. Les hormones qui interviennent dans la croissance sont également celles qui agissent dans la croissance des cellules cancéreuses. Le risque est de 13% pour chaque tranche de 10 cm en plus. Ce risque augmente de 13 à 17% pour les cancers de la peau, du sein, des ovaires, du côlon et de l’endomètre. Et de 23 à 29% pour les cancers des reins, du rectum, de la thyroïde et du sang.

La canneberge
Des bienfaits certains

La canneberge serait aussi efficace que les antibiotiques pour prévenir les infections urinaires chez les femmes qui ont des infections récurrentes. Grâce aux antioxydants de la famille des flavonoïdes qu’elle contient, la canneberge empêche les bactéries d’adhérer à la paroi des voies urinaires. La poudre de canneberge inhibe la capacité de la bactérie à se propager. Ces déplacements bactériens jouent un rôle-clé dans la propagation des infections. Le jus de canneberge serait bénéfique contre l’hypertension et certains de ses composés aideraient à diminuer les ulcères d’estomac.

 

NADA JUREIDINI

Related

Troubles anxieux, difficultés d’apprentissage, intimidation. Diagnostiquer pour traiter au plus vite

admin@mews

La croissance des enfants. Un bon indicateur de santé

admin@mews

Infos santé

admin@mews

Laisser un commentaire