Magazine Le Mensuel

Nº 2918 du vendredi 11 octobre 2013

Santé

Infos santé

Le brocoli
Pour prévenir l’arthrose

Un composé présent dans le brocoli pourrait aider à prévenir ou à ralentir l’évolution de la forme d’arthrite la plus courante. Le sulforaphane ralentit la destruction du cartilage des articulations découlant de l’arthrose. Des chercheurs ont trouvé que les souris qui recevaient une alimentation riche en ce composé avaient moins de problèmes de cartilage et d’arthrose que celles qui n’en consommaient pas.

Déclin de la mémoire
Une protéine en cause

Un manque de la protéine dite RbAp48 dans l’hippocampe, une partie du cerveau, est un facteur important de la perte de mémoire associée au vieillissement. Cette carence joue un rôle-clé dans le déclin de la mémoire avec l’âge. La détérioration de la mémoire avec l’âge et la maladie d’alzheimer sont des pathologies distinctes; la première est réversible en traitant la carence de la protéine en question, tandis que la seconde reste incurable, expliquent les auteurs de ces travaux. Les scientifiques ont réactivé le gène RbAp48 pour accroître son expression dans le cerveau de vieilles souris qui, selon eux, ont alors retrouvé la mémoire de leur jeunesse.

Un scanner 3D
Pour voir les effets du talon

Des chercheurs ont créé un scanner 3D permettant de visualiser le pied dans les talons pour en comprendre les répercussions sur la santé. Ils espèrent que cette technologie pourra aider à soigner les problèmes médicaux qui découlent du port de hauts talons. Le nouveau scanner permet de voir clairement comment sont le pied et la cheville à l’intérieur de la chaussure. L’utilisation du scanner pendant que les femmes portent leurs chaussures permet aux médecins de voir comment la chaussure impose une position peu naturelle au pied, pouvant entraîner des douleurs et des blessures sur le long terme.

Rouges à lèvres
Des métaux toxiques?

Des chercheurs ont découvert la présence de métaux lourds toxiques (aluminium, manganèse, chrome…) dans une trentaine de rouges à lèvres et gloss achetés dans le commerce. Une personne qui utilise du rouge à lèvres ingérerait en moyenne près de 24 mg de produit par jour selon l’étude. Les femmes qui en font une utilisation massive en absorberaient 87 mg. Si les teneurs en plomb sont bien en dessous de la dose journalière acceptable, une utilisation répétée de ce type de maquillage entraîne une exposition dangereuse au chrome, une substance cancérigène pour l’organisme.

L’étouffement des enfants
Les bonbons en cause

Les bonbons sont la première cause d’étouffement alimentaire non mortel chez les moins de 14 ans, selon une étude qui avait pour but de déterminer les principaux aliments responsables de l’étouffement des enfants. Or, la plus importante cause de ces accidents est les bonbons durs (16%) suivis par d’autres formes de bonbons (13%), la viande (12%) et les os (12%), puis les fruits et les légumes. Les enfants qui s’étaient étouffés avec des saucisses ou des graines et noix étaient deux à trois fois plus susceptibles d’être hospitalisés que ceux qui s’étaient étouffés avec d’autres aliments. La supervision des parents est donc recommandée lors des repas des jeunes enfants.

Les aliments à faible teneur en gras
Plus sains

Lorsqu’il s’agit de produits laitiers et d’autres aliments comme la viande, le moins de gras possible, mieux c’est. En revanche, les sauces à salades faites de gras mono-insaturés tels que l’huile d’olive ou de canola pourraient aussi prévenir la cardiopathie.

 

NADA JUREIDINI

 

Related

France-Liban. Collaboration médicale à l’Esa

admin@mews

[Copy of] Infos santé

admin@mews

Les allergies saisonnières au Liban. Le pollen en cause

admin@mews

Laisser un commentaire