Magazine Le Mensuel

Nº 2927 du vendredi 13 décembre 2013

à la Une

Souk aal Souk. Le mercredi c’est jour de marché

Presque partout dans le monde, les consommateurs peuvent acheter leurs fruits et légumes en contact direct auprès des producteurs sur des marchés organisés. Au Liban, désormais, les amateurs de produits bio seront servis! Waterfront City Cares a répondu à l’appel de l’Unité de l’environnement et du développement durable (Esdu) de l’American University of Beirut. 
Souk aal Souk est né.

Cet événement s’inscrit dans le cadre d’un projet de collaboration avec Waterfront City Cares intitulé La promotion des produits locaux et biologiques sains par le biais du marché hebdomadaire des fermiers, lancé en septembre 2012. Le but est de promouvoir la production durable de produits agricoles à travers la mise en place d’un marché des petits producteurs agricoles. D’autres activités sont en relation avec ce projet: des formations fournies par des professionnels aux agriculteurs et producteurs sur l’agriculture biologique, la sécurité alimentaire et les mesures d’hygiène. Les partenaires de ce projet répondent aux questions de Magazine.

Qu’est-ce que Waterfront City Cares? Quel en est l’objectif?
Il s’agit d’une initiative de responsabilité sociale des entreprises lancée par Waterfront City, projet immobilier en cours de construction à la Marina Joseph Khoury face à Dbayé. Notre objectif est de contribuer positivement à la communauté au niveau national et de créer sur le long terme une valeur partagée avec tous les acteurs intéressés.

Comment fonctionne Waterfront City Cares?
Avec chacune des unités résidentielles vendues, mille dollars seront déposés dans un fonds subventionnant des ONG qui présentent des projets relevant de cinq piliers essentiels: la durabilité environnementale, autonomisation des femmes, éducation, cœur sain/santé  et sécurité, ainsi que la sécurité routière. Notre engagement en tant que Waterfront City Cares se fera sur le long terme et continuera jusqu’à l’achèvement du projet dans les années à venir. De plus, la somme octroyée ne sera pas simplement «offerte», mais elle sera investie activement au nom de l’initiative pour participer à la réussite des projets retenus.

Sur quels critères Waterfront City Cares a-t-il choisi le projet présenté par l’Esdu de L’AUB?
Ce  projet coïncide avec le pilier de la durabilité environnementale fixé par Waterfront City Cares. De plus, il établit une formation aux agriculteurs sur les pratiques organiques qui leur assurera des marchés pour promouvoir leurs produits, créant ainsi des liens entre eux et les résidants locaux. Ces marchés permettront aussi de sensibiliser au concept de l’agriculture biologique. Ce projet est durable dans le sens qu’il permettra aux agriculteurs locaux de poursuivre seuls la création des marchés, car le projet va leur créer des unités d’organisation entraînées à la planification d’entreprises, au financement et à la gestion du marché.

Quels types de produits les consommateurs peuvent-ils trouver et d’où viennent les produits?
«Souk aal Souk» rassemble des agriculteurs et de petits producteurs de différentes régions libanaises pour vendre leurs produits. Ces produits varient et vont des fruits et légumes frais et biologiques, en passant par des recettes faites maison et de la Mouneh traditionnelle libanaise (keshek, labneh, olive, confitures…) aux confiseries! Mais nous avons aussi d’autres produits qui incluent l’artisanat local tel que le savon et la poterie. Les produits vendus au souk proviennent de différentes régions libanaises: le Mont-Liban et le Chouf, la Békaa-Ouest et Nord, le Liban-Nord, le Liban-Sud, Beyrouth, Metn et Kesrouan.

Quel type de clients est visé par Esdu (AUB)?
«Souk aal Souk» vise à renforcer les ventes directes aux consommateurs, ainsi que les liens ruraux-urbains. Les visiteurs du souk sont des consommateurs qui cherchent les produits sains, bio et locaux.

Les prix sont-ils beaucoup plus chers 
qu’en supermarché?
Les prix des produits bio vendus sur «Souk aal Souk» sont moins chers que dans les supermarchés. Un des objectifs du souk est de promouvoir la vente directe qui élimine les intermédiaires et permet le contrôle des prix.

Pourquoi pensez-vous que les marchés manquent au Liban?
Les systèmes alimentaires locaux se répandent rapidement à travers les Etats-Unis et l’Europe. Ceux-ci comprennent des initiatives soutenues par la communauté et les marchés de producteurs, mais la relance des marchés locaux fait encore défaut dans les pays arabes. Bien que certaines initiatives à petite échelle aient été développées au Liban afin de  promouvoir la conservation et l’utilisation durable de la biodiversité agricole, ainsi que la commercialisation des produits durables de l’agro-biodiversité, de nombreux producteurs ruraux à petite échelle dans différentes régions ont encore des difficultés à accéder à ces marchés et aux informations sur les meilleures pratiques. 


Propos recueillis par Anne Lobjoie Kanaan

Souk aal Souk, tous les mercredis, à Zico House, Spears, de 12h à 18h.
Esdu et Waterfront City Cares L’Unité de l’environnement et du 
développement durable (Environment and sustainable Development Unit – Esdu) est un centre de recherche et de développement interdisciplinaire, spécialisé dans le 
développement communautaire et l’agriculture durable. Ce centre est accueilli par la faculté des Sciences agricoles et alimentaires de l’Université américaine de Beyrouth.
Fondé en 2001, Esdu vise à promouvoir la collaboration pour le développement durable, cherche à rompre le cloisonnement 
traditionnel de la recherche et mettre la compréhension actuelle de celle-ci entre les mains de l’utilisateur et les communautés des décideurs politiques.
Esdu a été sélectionné pour bénéficier d’une bourse offerte par Waterfront City Cares en 2012 pour son projet «La promotion des 
produits locaux et biologiques sains par le biais du marché hebdomadaire des fermiers». Ce projet est l’un des premiers bénéficiaires de l’initiative de responsabilité sociale de Waterfront City.

Related

Sanctions, boycott. La guerre économique aura-t-elle lieu?

admin@mews

Le Cirque national chinois à Beiteddine. Evasion aux rives du corps humain

admin@mews

Kataëb. L’unité dans la diversité

admin@mews

Laisser un commentaire