Magazine Le Mensuel

Nº 2943 du vendredi 4 avril 2014

Indices

Indices

Ressortissants arabes
35% des touristes

Les touristes arabes continuent de bouder le Liban. Ils ont représenté, au cours des deux premiers mois de 2014, une part de 35% du volume total des touristes qui se sont rendus au Pays du Cèdre et ont enregistré un recul de 20% à fin février. La hausse du nombre de visiteurs de nationalité 
irakienne sur la période couverte sur un an, qui s’est élevée à 10%, a été contrebalancée par des baisses respectives du nombre de touristes de -29% (jordaniens); -56% (saoudiens) et 65% 
(émiratis). Pour le seul mois de février, le nombre de visiteurs arabes a régressé de 22% sur un an.    

BDL
Les actifs tirés à la hausse

Le total des avoirs de la Banque du Liban (BDL) ont été tirés à la hausse à la mi-mars en raison de la progression du prix de l’or et, donc, de la valeur des réserves de lingots d’or de la Banque centrale, ainsi que de l’accroissement des prêts accordés au secteur financier et la croissance de son portefeuille de titres. La valeur de ses avoirs a enregistré une hausse de 2% à un rythme mensuel totalisant 80,90 milliards de dollars à la mi-mars. La valeur des réserves de lingots d’or a progressé de 6% à 12,64 milliards de dollars en raison notamment de la forte demande sur ce métal, considéré comme un avoir de refuge à la suite de la crise en Ukraine. Quant au portefeuille de titre et de celui des prêts au secteur financier, ils ont enregistré une hausse respectivement de 1% et 14%.
 
Catastrophes naturelles
100 millions $ de dommages

Dans son dernier rapport Catastrophes naturelles et désastres occasionnés par l’homme en 2013, le réassureur Swiss Re a évalué la valeur des dommages qu’ont subis en janvier dernier le Liban, la Jordanie et la Turquie et ceux essuyés par le Liban, la Jordanie, la Syrie et l’Egypte en décembre 2013 à environ 100 millions $. Les désastres occasionnés par les hommes sont nommément les explosions et les voitures piégées, alors que les catastrophes naturelles sont celles qui causent des pertes économiques de plus de 96 milliards de dollars et d’au moins une vingtaine de morts et de plus de cinquante personnes blessées.

Related

Indices

admin@mews

indices

admin@mews

Indices

admin@mews

Laisser un commentaire