Magazine Le Mensuel

Nº 3045 du vendredi 18 mars 2016

general

Les réseaux sociaux. Nouveaux pièges et arnaques

Sur les réseaux sociaux qui comptent des milliers d’utilisateurs, les arnaques et pièges pullulent. En dépit d’une grande vigilance de la part des utilisateurs, les nouvelles méthodes de piratage ou d’arnaque seraient très sournoises et persuasives. Néanmoins, des applications installées par les gestionnaires de réseaux sociaux peuvent alerter les utilisateurs sur les fraudes et les arnaques les plus courantes afin de les éviter.

Sur 7 357 milliards de personnes dans le monde, il y a 3 715 internautes (42% de la population mondiale). Parmi ces derniers, 2 206 milliards utilisent les réseaux sociaux chaque mois (source: wearesocial.org). Ce nombre exponentiel d’internautes représente, d’un côté, un marché énorme pour les publicitaires et les créateurs d’applications et, d’un autre côté, une occasion rêvée pour les hackers, pirates et créateurs d’applications malveillantes. Comment différencier une vraie application d’un piège visant l’escroquerie ou le piratage?
 

Les «fausses applications» sur Facebook
Qui a consulté ton profil?
Classée numéro un des arnaques Facebook (plus d’un tiers des arnaques), cette application, censée vous révéler l’identité des personnes qui ont consulté votre profil, n’est qu’un spam qui circule sur le réseau social il y a déjà plusieurs années. Envoyé sous plusieurs formes différentes comme «découvrez vos traqueurs» ou «vous êtes tagué par un proche» avec une capture d’écran floutée, il est suivi d’un message supposé être envoyé par un contact qui a déjà utilisé avec succès l’application. Une fois que vous cliquez sur le lien, votre compte Facebook sera envahi de postes non désirés et vos informations personnelles seront, au mieux, revendues à une régie publicitaire. Conclusion: vous ne pouvez pas savoir qui consulte votre profil, car cette application n’existe pas!

Changer la couleur de sa page
Aussi intéressante et fantaisiste que soit cette proposition, elle n’est pas possible sur Facebook! Représentant plus de 7% des arnaques sur le réseau social, ce spam propose de personnaliser l’apparence de la page Facebook des internautes en cliquant sur un lien. Le lien proposé est un virus qui permet aux pirates de s’emparer du compte et d’en faire ce que bon leur semble.
Les faux liens sont aussi envoyés sur d’autres réseaux comme Twitter ou par messagerie comme Messenger, mais le principe reste le même, des titres alléchants et un lien suspect.
Vous vous êtes fait avoir? Vous n’êtes pas le seul et le processus est réversible. Pour enlever les fausses applications, il vous suffit de vous rendre dans votre plateforme d’applications «espace applications» sur votre page Facebook, sélectionner l’application, cliquer sur supprimer et puis annuler le lien qui est sur votre profil afin de ne pas propager cette arnaque et éviter à vos contacts de tomber dans le même piège.

E-réputation
Un autre genre d’arnaques qui se multiplient dernièrement sur Facebook commence par la création de faux comptes et une demande d’ami anodine. Une jolie fille que vous ne connaissez pas vous envoie une demande d’amitié sur Facebook. Dès que vous acceptez la demande de la fille, qui est au fait un faux profil, celle-ci vous amène progressivement sur Skype, prétextant vouloir une conversation plus privée et plus sécurisée. Au fil de la conversation, elle demandera des informations sur votre profession et votre lieu de résidence. De fil en aiguille, la jeune fille, affirmant être tombée sous votre charme, vous demandera de vous déshabiller devant la caméra. Les victimes qui tomberont dans le piège se rendront compte que le faux profil a enregistré la vidéo et qu’il les menace de la mettre sur YouTube ou même la partager sur Facebook avec tous vos contacts. Contre un virement bancaire, le faux profil affirme pouvoir détruire la vidéo. Mais ce petit jeu peut s’éterniser et coûter des fortunes aux victimes.

Les «faux amis»
Généralement, on ne se méfie pas de ses amis mais, sur Facebook, il le faut! Une demande d’aide de l’un de vos contacts prétextant que son téléphone est bloqué et que vous devriez appeler un numéro de votre téléphone pour confirmer son identité à l’opérateur et le tour est joué. La victime se retrouve dans un engrenage à ne plus en finir de numéros surtaxés à appeler, avec de faux messages des opérateurs et de faux documents la poussant à appeler encore et encore. A la fin du mois, les victimes ont droit à une facture téléphonique exorbitante, des souscriptions à des services payants et des amis, qui sont censés avoir demandé de l’aide qui n’ont aucune idée de ce qui s’est passé parce qu’à la base, leur compte Facebook a été piraté pour vous envoyer des messages.

Laila Majhad
 

Top 10 des arnaques sur Facebook
1 Qui a visité mon profil?
2 Changez la couleur de votre Facebook.
3 La sextape de Rihanna avec son petit ami.
4 Consultez mon nouveau statut pour recevoir gratuitement un t-shirt officiel Facebook.
5 Dites au revoir au Facebook bleu.
6 Produits de films, distribution gratuite.
7 Vérifiez si un ami vous a supprimé de sa liste.
8 Cliquez ici pour voir le top 10 des profils qui vous harcèlent le plus.
9 Découvrez comment voir qui visite votre profil, vous n’êtes pas au bout de vos surprises.
10 Je viens de modifier le thème de mon Facebook, c’est incroyable.

Related

Fintech. Un modèle en attente d’un encadrement légal au Liban

admin@mews

Fête de la musique 2015. Beyrouth, musicalement vôtre

admin@mews

Solidere: l’action B en dessous des 10 dollars

admin@mews

Laisser un commentaire