Magazine Le Mensuel

Nº 3049 du vendredi 15 avril 2016

general

Horeca 2016. Un succès retentissant

L’édition 2016 du salon Horeca a accueilli, du 5 au 8 avril, au Biel, plus de 12 000 professionnels. Les visiteurs ont pu découvrir, sur plus de 1 500 m2, les dernières tendances du secteur de l’industrie agroalimentaire. Un rendez-vous annuel incontournable et attendu des professionnels du secteur, ainsi que des passionnés et un lieu d’échange, de découverte et d’ouverture.
 

Le salon Horeca, organisé par Hospitality Services, est l’occasion pour le savoir-faire libanais d’exposer son inégalable développement dans la région. Avec le chef Guillaume Gomez, chef des Cuisines du palais de l’Elysée et chef des Cuisiniers de la République, en invité d’honneur et quelque 385 exposants, 350 participants venant du Liban, d’Australie, de France, d’Iran, d’Italie, de Jordanie, de Pologne, d’Espagne, de Turquie, des Emirats arabes unis et des Etats-Unis, le salon était riche. Dans ce cadre, le Meref (Mouvement des entreprises et représentations économiques françaises au Liban) et Business France ont invité des entrepreneurs français à expérimenter le marché libanais.
Le programme était, lui aussi, alléchant avec plus de vingt-cinq experts internationaux et 500 participants aux vingt concours, sans oublier les ateliers de travail «live» (en direct) quotidiens, l’exposition des arts culinaires et de nombreuses autres activités organisées en parallèle. Des démonstrations de grands chefs étoilés et d’importants chefs libanais ainsi que les concours, tels que celui des meilleurs barman, serveur, femme de chambre ou encore du meilleur jeune chef, ont enchanté les visiteurs. Le gagnant du concours de cuisine s’est vu offrir la bourse Le Cordon Bleu Horeca  pour une semaine de formation dans le nouveau campus de l’institut Le Cordon Bleu à Paris.

 

L’expérience libanaise mise en avant
Dans son discours d’ouverture, Michel Pharaon, ministre libanais du Tourisme, a souligné que le salon Horeca est une «vitrine vivante, symbole de l’importance primordiale du tourisme dans les performances économiques du Liban». En effet, Horeca est l’une des expositions les plus importantes au Moyen-Orient. Elle met en avant l’art culinaire moyen-oriental. Ce salon permet aux participants et à leurs prestations de se faire connaître à l’étranger et leur donne l’occasion de montrer leur succès devant des milliers de visiteurs venant d’un peu partout dans le monde. Joumana Dammous Salamé, directrice générale d’Hospitality Services, déclare pour sa part: «Horeca est, depuis vingt-trois ans, la première et la plus importante réunion annuelle de la famille hôtelière (hôtels, restaurants et établissements similaires)». Elle a souligné le soutien d’Horeca aux talents et aux innovations modernes, ainsi qu’à la cuisine libanaise et aux chefs libanais. «Ce salon, poursuit-elle, est basé sur le partage des expériences et des réussites présentées devant des milliers de visiteurs venus du monde entier, mais surtout les performances des chefs libanais afin de renforcer l’expérience hôtelière libanaise, arabe et méditerranéenne». Il faut dire que la majorité des chefs et des professionnels ont trouvé que le salon était très bien organisé et répondait aux demandes du marché. Une véritable réussite, clamaient-ils.
Cette année, Horeca a choisi de soutenir l’association des Restos du cœur, en lui reversant une partie des bénéfices de la vente de billets. Dans le cadre de cette initiative, les exposants ont également offert des denrées alimentaires.

Christiane Tager Deslandes

Related

Salah Honein. La politique, un engagement pour la vie

admin@mews

Lois. Trois recours devant le Conseil constitutionnel

admin@mews

Ces amours de papier qui prennent l’eau de Bélinda Ibrahim. La quête de l’impossible

admin@mews

Laisser un commentaire