Magazine Le Mensuel

Nº 3054 du vendredi 20 mai 2016

Indices

Indices

Flux de capitaux
Hausse de 29,8%

Les flux de capitaux vers le Liban ont enregistré une progression de 29,8% au premier trimestre de 2016 sur la même période un an auparavant, atteignant 3,344 milliards de dollars. Néanmoins, cette hausse n’a pas été suffisante pour compenser l’accroissement du déficit de la balance commerciale. Ce déficit a été généré par une baisse des exportations au cours des trois premiers mois de 2016 sur la période considérée, qui ont totalisé 634 millions sur un an, alors qu’elles avaient représenté 743 millions de dollars au premier trimestre de 2015. Ce recul serait étroitement lié à la persistance de l’insécurité qui prévaut sur les principales routes de transport des marchandises vers l’hinterland arabe via la Syrie, qui a entraîné une régression des exportations à travers le passage de Masnaa de 77,7% et de Abboudié de 86,7%. En parallèle, les exportations via l’aéroport Rafic Hariri ont reculé de 5,4%, et de 4,9% via le port de Beyrouth au cours du 1er trimestre de 2016 sur un an.

Importation
La Chine, premier partenaire du Liban

La ventilation des produits importés par pays d’origine a montré que la Chine a accaparé la plus importante part avec un pourcentage d’importation de produits de l’ordre de 11,3% du total des importations sur le premier trimestre de 2016. Par ailleurs, la part de la Hollande a enregistré la plus importante progression avec 505% sur le premier trimestre de 2016. Elle a été suivie par la croissance de la part des Etats-Unis de 74%, de celle de l’Arabie saoudite de 24,4%, de l’Italie de 23,7% et du Japon de 15,1%. Quant aux partenaires à l’exportation, le déclin des exportations en termes de volume a été enregistré vers la Roumanie, la France, l’Ukraine, la Suisse et la Russie.

Related

Voitures de luxe. 2% des parts de marché

admin@mews

Indices

admin@mews

Indices

admin@mews

Laisser un commentaire