Magazine Le Mensuel

Nº 3077 du vendredi 5 mai 2017

Immobilier

News immobilier

Opportunités Au Liban, en Allemagne et au Portugal
L’année 2017 continuerait à être une année de défis pour le secteur de l’immobilier mais celui-ci devrait réagir plus positivement. Un rapport de la FFA Real Estate estime que le retour de la stabilité politique doperait de nouveau l’intérêt des investisseurs pour le Liban. Le portefeuille de la société en question inclut la promotion de Badaro Gardens, Amchit Bay, Beach Residence, Naas Spring et Ahlam Golf & Mountain Resort ainsi que neuf opportunités d’investissement  dans l’immobilier d’espaces bureaux en Allemagne et huit autres possibilités  d’investissement diversifiées dans le bâtiment résidentiel au Portugal.    

Damour
Un nouveau centre balnéaire en 2018

Le littoral de la région de Damour est de plus en plus prisé aussi bien par les vacanciers que par les investisseurs. Après le succès rencontré par Janna sur Mer, Damour Beach Resort et d’autres sites, un groupe de jeunes investisseurs libanais projette d’injecter trois millions de dollars dans la construction d’un nouveau centre balnéaire dans cette région. Les promoteurs ont déjà trouvé un emplacement d’«une beauté à couper le souffle», selon une source proche des investisseurs. Un concept inédit «très méditerranéen» a été imaginé par les architectes pour les bungalows et les chalets, ainsi que pour la gestion des restaurants et des bars à boisson. Les plans sont à un stade avancé et les formalités pour la location des parcelles de terrain sont presque terminées. Les travaux débuteront cet été et le centre balnéaire, dont le nom n’a pas encore été choisi, pourra recevoir les vacanciers dès l’été 2018.  Les conseils municipaux de la région encouragent la construction de tels projets, surtout que l’une des clauses des contrats conclus exige des propriétaires qu’ils embauchent en priorité des jeunes de la région.

60%
Les incitations financières de la BDL visant à soutenir les secteurs productifs et l’habitat ont permis l’octroi d’avances subventionnées par la BDL de 11 milliards $ ces 5 dernières années. Si on ajoute celles subventionnées par l’Etat, le total des fonds dédiés au développement des secteurs économiques représenterait 14 milliards $, soit 60% pour les logements et 40% pour les autres domaines. Riad Salamé dit s’attendre à une croissance en 2017 supérieure à 2016.

Coefficient d’exploitation de construction
La démolition des anciens et moins anciens immeubles comprenant 4 étages ne se limite pas à Achrafié. A la faveur de la nouvelle loi sur les loyers, les promoteurs comptent bien bénéficier de l’indice d’exploitation de construction particulièrement généreux quant à l’aménagement de parking souterrain et au sol.

La location
Une mode qui revient?

Avant 1974 et la tendance d’acquisition d’un appartement dans un immeuble loti, la grande majorité des Libanais vivaient dans des appartements en location. Ce choix présente plus d’un avantage pour le locataire. A priori, il n’a pas à payer un premier versement qui serait égal  au montant de plusieurs années de loyer. Il a une souplesse dans le changement de lieu de résidence et de la superficie de l’unité de logement lorsque la famille s’agrandit et/ou si le père de famille change d’employeur. Le facteur le plus important demeure l’économie du versement d’intérêt en cas d’obtention d’un prêt pour l’acquisition d’un logement. La location d’une résidence pourrait bien constituer un choix pour toute la vie.
 

Achrafié
Remembrement et vente de deux lots

Les deux parcelles de terrain situées à Achrafié face aux anciens locaux de la Voix du Liban ont été remembrées et vendues, après des années de négociations. L’une des parcelles appartenait à l’ancien ministre des Affaires étrangères, Farès Boueiz, qui avait hérité d’une villa triplex érigée par son père, feu le député Nohad Boueiz. L’autre abritait les locaux de la YWCA. Avant 2005, l’ancien ministre de la Défense, Samir Mokbel, avait tenté en vain d’acquérir ces deux parcelles pour les annexer à son immense terrain adjacent, où sont construites à présent les cinq tours appelées les tours St-Georges.

Liliane Mokbel

Related

Intermeuble. Sous le signe du renouveau

admin@mews

Une décision bénéfique pour la sécurité publique

admin@mews

News immobilier

admin@mews

Laisser un commentaire