Magazine Le Mensuel

Nº 3086 du vendredi 2 février 2018

Restauration et hôtellerie

News restauration

Rotana Gefinor
Lazetta Abou Haidar directrice des ventes

L’hôtel Gefinor Rotana-Liban a nommé Lazetta Abou Haïdar au poste de directrice des ventes. Mme Abou Haïdar est titulaire d’un diplôme en tourisme et gestion hôtelière de l’Université libanaise (UL) et d’un certificat de guide touristique du ministère du Tourisme. Passionnée par l’industrie de l’hôtellerie, elle a commencé sa carrière en 1999, et grâce à sa personnalité extravertie et influente, elle s’est retrouvée dans le domaine des ventes où elle a excellé. Sa mission consiste à maintenir de solides relations avec les entreprises. Elle a également un rôle important dans le prochain plan de rénovation de Gefinor Rotana.

Restaurant Alan Geaam
Originaire du Liberia, nés de parents libanais, Alan Geaam, 42 ans, vient d’ouvrir sa table gastronomique à deux pas de l’Arc de Triomphe, sous le nom éponyme Alan Geaam. A la carte de ce chef autodidacte, une cuisine française ponctuée de clins d’œil à ses origines, le Liban. Arrivé en France en 1990, il y a passé son CAP de cuisine en candidat libre. Il est aussi à la tête de deux adresses bistronomiques, l’Auberge Nicolas Flamel et l’AG les Halles.

Evaluation
La tasse de café espresso aromatisé est vendue à 7 000 L.L.  dans une enseigne internationale à Zalka. Sachant que cette enseigne est un bistrot en self-service, que le café est servi dans une tasse en carton, et que l’endroit est supposé être dédié aux jeunes. La valeur ajoutée, selon l’affiche, réside dans la façon de moudre les grains de café.

13
Le restaurant Kababji, qui a déjà à son actif treize branches au Liban, élargirait la liste de ses implantations sur le territoire national. L’enseigne installerait des branches à Mansourié, Mtayleb et dans une autre région encore non définie. Kababji est déjà présent dans plusieurs pays du Golfe.

Le hommos s’internationalise 
Dans un reportage diffusé par la CNN sur la gastronomie dans le monde, on apprend que le hommos, préparé à base de pois chiches, serait devenu un plat de base que l’on retrouve dans tous les réfrigérateurs des ménages de par le monde. 

Deux enseignes pour un seul bistrot
L’enseigne Hakini Bistrot Lebneni n’aura pas fait long feu. Elle s’était installée à l’emplacement de l’une des deux premières branches de la chaîne Café Najjar, avenue de l’Indépendance à Achrafié. Les opérations d’ouverture et de fermeture dudit restaurant se sont succédé à une telle vitesse que les propriétaires n’ont pas démonté la plaque de l’ancienne enseigne sur la façade. Le prochain occupant sera le restaurant Kitchen Confidential.

 

 

 

 

Zeitouna à Doha
Les inconditionnels de la cuisine libanaise au Qatar pourront se délecter au restaurant libanais Zeitouna, 5 étoiles, qui a ouvert ses portes au City Center Rotana de Doha. Martin Kendall, directeur général du City Center, indique que «la carte comprend une série de plats chauds libanais traditionnels revisités et un mezzé froid, offerts sur fond d’un répertoire de chansons arabes live. La gastronomie libanaise est populaire au Qatar». Au menu du mezzé froid: hommos beiruti, tabboulé, fattouche, salata jabaliyé, baba ghannouge, moussaka et batenjen.

 

Related

News restauration

admin@mews

News restauration

admin@mews

L’hôtel Raouché Arjaan By Rotana fête ses 10 ans

Adwan Mag

Laisser un commentaire