Magazine Le Mensuel Actualité Economique Politique et Lifestyle
Logo

Nº 3093 du vendredi 7 septembre 2018

Le repas idéal. Où petit déjeunerez-vous ce matin?

A l’heure du «manger sain», le premier repas de la journée reprend des couleurs dans l’esprit des consommateurs. Résultat: cafés et restaurants misent de plus en plus sur les menus matinaux. Le petit déjeuner n’est…

Lifehaus. Un projet pilote qui célèbre la terre

Il est jeune, il a une chevelure de lion et l’envie de faire les choses comme il l’entend, c’est-à-dire en ligne avec le vivant et le respect de la planète. Nizar Haddad, la trentaine, diplômé…

Pressions sur le marché monétaire. La BDL fourbit ses armes

La Banque centrale a émis récemment une batterie de décisions et de circulaires afin de verrouiller le marché financier et le rendre résilient aux chocs extérieurs. Sur la base d’une entière autonomie vis-à-vis du pouvoir…

Chypre-Batroun en planche à voile. L’exploit de Jad Ghosn

Jad Ghosn, grand sportif et amoureux de la mer, a fait le trajet Chypre-Batroun en planche à voile en 5h10’. Une prouesse. Selon nos ancêtres, et par temps clair, des collines de Batroun, ma ville…

Diana Moukalled. «Je refuse d’être limitée à une confession»

Journaliste, correspondante de guerre, productrice de documentaires, Diana Moukalled est responsable du site électronique et des réseaux sociaux de la Future TV. Elle a couvert de nombreux conflits au Moyen-Orient et réalisé sa fameuse série…

Ziad Rahbani on Broadway. Seul maître à bord

Les 2 et 3 août, l’espace déteint aux tentures rouges de l’Aresco Palace, à Hamra, a accueilli Ziad Rahbani, pour deux soirées consécutives, placées sous le signe de la convivialité et de la musique; deux…

Synkers. Connecter élèves et enseignants

En quelques clics, l’étudiant sélectionne et réserve le cours et le professeur qui lui conviennent selon ses préférences de prix, d’heure et d’appréciations données.   La plate-forme digitale Synkers répond à tous genres de besoins…

Dans les salles de gym. La consommation de stéroïdes explose

La consommation de stéroïdes explose dangereusement dans les centres de fitness. Prêts à tout pour s’offrir le physique de leurs rêves, ils sont nombreux à avoir frôlé la mort. Enquête sur un fléau. Je voulais…

9e édition de Beirut Art Fair. Focus sur la photographie libanaise

Rendez-vous incontournable pour tous les amoureux de l’art, la 9e édition de Beirut Art Fair se tiendra du 20 au 23 septembre, au Seaside Arena (anciennement Biel), conjointement avec la 2e édition de Beirut Design…

Éditorial
Diplomatie à la hussarde

Gebran Bassil a parfaitement raison de mettre en garde dans les termes les plus directs des dangers qui se cachent derrière l’«accord du siècle» proposé par Donald Trump pour en finir une fois pour toute avec le conflit israélo-arabe. Proposer n’est d’ailleurs pas le verbe adéquat. Le président américain veut imposer sa vision aux Palestiniens en usant de pressions, d’intimidations, de sanctions économiques et autres mesures coercitives, avec l’accord ou le silence complice de pays arabes.La décision de Washington de ne plus participer au financement de l’UNRWA est un nouveau jalon posé sur la voie de ce plan. Le transfert, en mai dernier, de l’ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem en était un autre. Ces mesures viennent compléter la loi sur l’Etat-Nation juif, votée par la Knesset le 19 juillet, qui enlève la dernière feuille de vigne de la «seule démocratie du Proche-Orient», où les Arabes, chrétiens et musulmans, ne pourront plus prétendre aux mêmes droits que les juifs.Pour faire avaler ce cocktail nauséabond aux Palestiniens, Trump use d’une diplomatie à la hussarde. Il a déjà suspendu une grande partie de l’aide financière octroyée à l’Autorité palestinienne. La fin du financement de l’UNRWA était prévisible, car le plan américain enterre le droit au retour des 5 millions de réfugiés palestiniens des territoires de 1948 et de leur descendance, installés au Liban, en Jordanie, en Syrie, en Cisjordanie et à Gaza.Le ministre des Affaires étrangères s’interroge, dans un tweet émis dimanche 2 septembre, sur «ce que cache l’accord du siècle». «Transfert (de population), exode, implantation etc…?». Ses craintes sont confirmées par le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, qui a révélé, le jour même, que le plan américain consistait en une Confédération jordano-palestinienne. Cette nouvelle entité serait donc appelée à accueillir les Arabes toujours installés en Israël, afin que le caractère juif de l’Etat puisse être consacré.L’énormité de ce que propose Donald Trump n’a d’équivalent que le silence complice des dirigeants arabes. Le plan américain est purement et simplement un remodelage géographique et démographique du Proche-Orient, avec ce que cela implique comme nouvelles complications.Le Liban ne saurait être à l’abri de ce séisme annoncé. Et une fois de plus, une partie de la classe politique montre qu’elle n’est pas à la hauteur des défis qui se profilent à l’horizon. Sinon, comment expliquer l’absence de réaction face à ce qui est en train de se mettre en place? Au lieu de décréter l’état d’urgence politique pour examiner les moyens de mettre le pays à l’abri de ce qui se prépare, ils traînent les pieds dans l’affaire du retour des déplacés syriens, un autre dossier encore plus dangereux que celui des réfugiés palestiniens. En prenant leur temps dans la formation du gouvernement, ils rendent le Liban encore plus vulnérable.Face à ces comportements douteux, nous sommes en droit de nous demander si une partie de la classe politique ne voit pas dans le plan de Trump et ses implications l’occasion rêvée de modifier les rapports de force internes.


 Paul Khalifeh
   
Bannière
Bannière

Combien ça coûte

Les employées de maison
Se décharger des tâches ménagères et familiales pour mener une vie «active» sur le plan professionnel est devenu, depuis la fin de la guerre, un phénomène très fréquent. Or, un…

Santé

Quels remèdes pour les verrues?
Excroissances cutanées touchant une personne sur 4 (les enfants et les patients immunodéprimés surtout), les verrues sont inoffensives, mais inesthétiques…

Bannière
Designed and Developed by:   iBaroody
© Magazine.com.lb 2016 All Rights Reserved