L'Hebdo Magazine Liban Actualité Politique Economie Reportage Confidences Lebanon News
<
 
 
 
Bannière
 
 
 

Le «phénomène Samaha». David Sahyoun:«Une perversion morale»

Pour une dissection psychanalytique du phénomène Michel Samaha, son sang-froid, son ton détaché dans les vidéos, Magazine a rencontré David Sahyoun, psychanalyste, membre de la Société de psychanalyse freudienne de Paris, chargé d’enseignement à la…

Election présidentielle. En été ou à la Trinité…

Le 25 mai 2015 arrive sur une note enfin optimiste. Des rumeurs circulent dans les coulisses politiques sur de nouvelles initiatives pour élire un président avant le mois de septembre, après une année de vide…

Les conséquences de l’accident vasculaire cérébral. Lésions, séquelles, handicaps

Un engourdissement, une impossibilité de bouger, des troubles de la parole et de la vision et une perte de sensibilité sont les premiers signes d’un accident vasculaire cérébral (AVC). Reconnaître les signes avant-coureurs d’un AVC…

Journée internationale contre l’homophobie. Le Liban tolérant des homosexuels?

L’association Proud Lebanon a célébré, le dimanche 17 mai, la Journée internationale contre l’homophobie, à travers une série d’activités à l’hôtel Monroe à Beyrouth. La journée, intitulée La communauté LGBT au Levant: faits et challenges,…

Subtle Thrills de Randa Ghossoub à Montréal. D’engouement et de plaisir

Un nouveau titre qui lui va à merveille. Qui symbolise à la fois sa personnalité et l’effet qu’elle laisse auprès de ses auditeurs: celui d’un sentiment subtil d’engouement et de plaisir. Avec sa voix qui…

Riding on a cloud de Rabih Mroué. Quand fiction et réalité ne font plus qu’un

C’est au MoMA, à New York, que la pièce Riding on a cloud (Surfant sur un nuage) de Rabih Mroué a été présentée au public. Grâce à cette pièce familiale, on découvre comment la vie…

Meilleur bartender du Liban. L’art de la mixologie

C’est une initiative lancée par Diageo Reserve à l’occasion de la tenue au Liban de World Class pour élire le meilleur bartender du pays. A l’issue de la compétition, six ont été choisis pour prendre…

Start-up libanaises. Américains et Britanniques intéressés

En temps de ralentissement économique, le nombre d’emplois diminue et les initiatives entrepreneuriales foisonnent. Le domaine des nouvelles technologies attire particulièrement les Libanais, qui y ont marqué des points. Leur dynamique n’a pas laissé indifférents…

Les jeunes et le numérique. Facteur positif ou source de pathologies?

Les technologies de l’information et de la communication sont omniprésentes dans la vie quotidienne des jeunes. Elles semblent modifier les rapports qu’entretiennent les individus entre eux, aussi bien dans leur vie scolaire et académique que…

Superposer le virtuel et le réel. Plus que la réalité, la réalité augmentée

Avec plus de moyens et plus de performances dans le domaine des nouvelles technologies, la réalité ne suffit plus! Le virtuel a été, ces dernières années, un domaine de prédilection de tous ceux qui cherchent…

POLITIQUE

Bataille du Qalamoun. Victoire du Hezbollah… lendemains incertains

Bataille du Qalamoun. Victoire du Hezbollah… lendemains incertains

En une vitesse record, les combattants du Hezbollah et l’armée syrienne ont repris aux combattants extrémistes près de 300 kilomètres à la frontière libano-syrienne. La première phase de la bataille…

Partis

Kataëb. Amine Gemayel renonce à un nouveau mandat

Kataëb. Amine Gemayel renonce à un nouveau mandat

Au message à peine déguisé concernant un changement au sein du parti Kataëb, lors de la nouvelle ouverture de la Maison du futur, le président Amine Gemayel s’est montré plus…

ACTUALITÉS

Sommet de Camp David. Obama veut ménager la chèvre et le chou

Sommet de Camp David. Obama veut ménager la chèvre et le chou

Le président américain Barack Obama a tenté, jeudi 14 mai, de rassurer ses six alliés arabes membres du Conseil de coopération du Golfe (CCG), inquiets de l’accord-cadre signé entre l’Iran…

Horizons

14 mars. Un Conseil national sans les partis

14 mars. Un Conseil national sans les partis

La coalition du 14 mars n’a pas réussi à s’entendre sur la formation d’un Conseil national. Les formations politiques ne souhaitent pas s’engager dans un processus qui donnerait un rôle…

 

Éditorial
La fin de l’Histoire

Les hordes de l’Etat islamique se sont emparées de la magnifique cité antique de Palmyre, l’un des sites archéologiques les plus riches et les mieux conservés du Levant. Au-delà de la beauté des pierres, de la majesté des temples, de la splendeur des colonnades torsadées et des impressionnants monuments funéraires vieux de 2000 ans, Palmyre est un symbole. Celui d’un Machrek, berceau et creuset d’illustres civilisations, dont l’apport à l’Humanité fut crucial; symbole d’un passé glorieux, trait d’union entre l’Orient de Zénobie et l’Occident d’Aurélien, d’une continuité dans la marche de l’Histoire, d’un pluralisme ethno-religieux, qui fait la richesse de cette partie du monde. Les armées du conquérant de la Syrie, Khaled Ibn el-Walid, tout droit sorties du désert d’Arabie, n’ont pas tenté de détruire Palmyre ou d’autres sites du Levant. Les califes omeyades et abbassides, les Fatimides, les croisés, Saladin, les Mongols, les Mamelouks, les Ottomans, les colonisateurs franco-britanniques, aucun de ceux qui ont occupé, ou dominé, notre région au fil des siècles n’a songé à démolir ces vestiges du passé. Certains ne s’y intéressaient pas, d’autres, en revanche, les ont mis en valeur, estimant que pour grandir, il fallait savoir apprécier les grandes choses.Les crimes perpétrés par Daech contre les peuples du Levant et leur patrimoine archéologique n’ont pas d’équivalent dans le passé des Arabes et de l’islam. Pour cette excroissance monstrueuse d’al-Qaïda, l’Histoire commence il y a quatorze siècles, et tout ce qui vient avant doit disparaître, ce qui vient après doit faire l’objet d’une impitoyable révision afin d’en éliminer les impuretés. C’est cela l’islam du désert, dont la vocation est bien loin des préceptes du prophète Mohammad et de ceux qui, après lui, ont dirigé sa Oumma. En effaçant les traces du passé, Daech veut détruire les symboles qu’elles représentent, pour que domine sa vision d’un monde uniforme, plat, formaté, monotone, totalitaire, injuste, arbitraire, lassant et désespérant. Et c’est en construisant cet enfer, à coups de têtes tranchées, de femmes et d’enfants réduits à l’esclavage, de minorités déracinées, et de populations martyrisées, qu’Abou Bakr el-Baghadadi promet à ses hommes le paradis.Le monde n’a pas encore pris la mesure du danger que représente ce groupe pour l’Humanité. Certains pays dits «civilisés» ne déploient pas les moyens nécessaires pour endiguer sérieusement l’avancée de Daech. Sinon comment expliquer le fait que cette organisation, soumise depuis neuf mois à des bombardements aériens quotidiens menés par des dizaines d’avions, parvient toujours à agrandir son territoire? Des Etats de la région continuent de trouver des convergences d’intérêts avec Abou Bakr el-Baghdadi, partant du principe que «l’ennemi de mon ennemi est mon ami». Le plus dangereux est cette tentative pernicieuse de réhabilitation du Front al-Nosra, la branche syrienne d’al-Qaïda, que certains espèrent voir rayé de la liste des organisations terroristes des Nations unies. Même au Liban, il existe des naïfs qui se croient à l’abri de la menace de Daech dans toutes ses versions, et pensent jouir d’une marge de manœuvre assez large pour jouer aux malins, dans l’espoir de régler des comptes politiques avec leurs adversaires locaux. Ils n’ont pas compris que la menace est globale, que personne n’y échappera, et que l’heure de l’union sacrée a sonné depuis longtemps. 



 Paul Khalifeh
   
 
 
 
Bannière
 
 
Bannière
 
 
Bannière
 

Santé

Les conséquences de l’accident vasculaire cérébral. Lésions, séquelles, handicaps
Un engourdissement, une impossibilité de bouger, des troubles de la parole et de la vision et une perte de sensibilité…

 
Bannière